Plateforme de Coordination et d’Orientation

Enfants présentant des signes d’alerte de troubles du neurodéveloppement (TND)

Cette plateforme est pilotée conjointement par l’Association des PEP71 et le Centre Hospitalier Spécialisé de Sevrey et elle est portée par les CAMSP de Saône et Loire.

Missions

La plateforme de coordination et d’orientation a pour missions de :

  • Organiser le réseau des acteurs par territoire
  • Sensibiliser les acteurs de première ligne (médecins libéraux, scolaires et de PMI, les professionnels de la petite enfance et de l’éducation nationale) au repérage des signes d’alerte
  • Contractualiser avec les professionnels en cabinet libéral non conventionnés (psychomotriciens, ergothérapeutes, psychologues et neuropsychologues)
  • Former les acteurs de deuxième niveau (CAMSP, CMP, CMPP, SESSAD et professionnels en cabinet libéral)
  • Organiser le parcours des enfants repérés, en fonction de leurs besoins, avec des bilans, des interventions précoces, un diagnostic et une orientation.

Déploiement d'une plateforme

Les enfants à leur admission doivent être âgés entre 0 à 7 ans. La définition d’un TND est :

  • troubles spécifiques des apprentissages : lecture, expression écrite, calcul (dyslexie, dysorthographie, dyscalculie)
  • troubles de la communication : troubles du langage oral (dysphasie), troubles de la phonation, troubles de la fluidité verbale (bégaiement), troubles de la communication sociale (dysphasie sémantique pragmatique), troubles non spécifiés de la communication
  • troubles moteurs / troubles développementaux de la coordination : dyspraxie/TAC, TDC, mouvements stéréotypés, TICS (syndrome Gilles de la Tourette, TIVS moteurs ou vocaux persistants…)
  • handicap intellectuel : déficience intellectuelle, retard global de développement
  • troubles du spectre de l’autisme (TSA)
  • troubles spécifiques de l’attention/hyperactivité : TDA –H, syndrome dys-exécutif

Mise en œuvre de la plateforme

Toute inscription auprès de la plateforme doit être réalisée par un médecin de première ligne à l’aide du formulaire disponible en cliquant ici.
A. Une première rencontre
Après réception du document, le coordinateur de parcours de la plateforme prendra contact avec la famille pour une rencontre dans les 15 jours qui suivent afin de recueillir les attentes et souhaits mais également des éléments d’observation du comportement au quotidien de l’enfant.

B. Commission d’orientation de la demande
Les médecins de la plateforme, à l’aide de l’ensemble des informations, pourront préconiser le parcours d’intervention précoce et de diagnostic pour l’enfant.

C. Mise en œuvre du parcours
Le coordinateur de parcours aura la charge d’organiser le démarrage du parcours avec les acteurs du territoire identifiés. Ce parcours se réalisera auprès des acteurs de deuxième ligne qui auront conventionnés ou contractualisés avec la plateforme.

Ce seront les CAMSP, CMP, CMPP, SESSAD, autres acteurs institutionnels ou professionnels en cabinet libéral. Pour les professionnels en cabinet libéral non conventionnés (psychomotriciens, ergothérapeutes, psychologues ou neuropsychologues), la plateforme aura la charge de les rétribuer grâce à un forfait précoce versé par la CPAM défini dans le contrat.

D. Une synthèse avant les six premiers mois d’intervention aura lieu entre présence de tous les acteurs

E. L’intervention précoce ne pourra pas durer plus d’un an (jour pour jour) sauf si la décision d’orientation par la MDPH n’a pas été notifiée.

Renforcement de la Plateforme de Coordination et d’Orientation (PCO) du DÉPARTEMENT de SAÔNE ET LOIRE

Pour réduire les délais d’attente, notamment sur certains territoires qui sont en déficit de moyens, l’association PEP71 a proposé la mise en œuvre d’une unité mobile sur le territoire de Paray-le-Monial.

Cette équipe de professionnels sera dédiée aux territoires concernés par le contrat local de santé à savoir, les communautés de communes ‘’entre Arroux, Loire et Somme’’, Grand Charolais, Canton de Marcigny, Canton de Semur en Brionnais et La Clayette, Chauffailles en Brionnais.

Cette unité a pour missions de renforcer les dispositifs existants en apportant des moyens supplémentaires pour répondre aux enjeux de la prévention, du repérage et de l’intervention précoce.

L’objectif de cette unité est d’intervenir en complémentarité avec les acteurs de 1ère ligne que sont les médecins généralistes, de PMI, scolaires, structures petite enfance, éducation nationale) en leur assurant une information complète et en dispensant systématiquement et régulièrement des sessions de formation.

Cette unité favorise le lien et l’adressage précoce en direction de la PCO ou vers d’autres structures lorsque les signes n’entrent pas dans le champ des TND.

Cette unité à la fois autonome mais aussi complémentaire des structures existantes sur le territoire apportera donc des moyens complémentaires, un renfort aux structures de 2ème ligne (CMP) afin de réduire les délais d’attente.

Cette unité mobile sera composée des professionnels suivants :

  • Médecin pédiatre
  • Psychologue
  • Neuropsychologue
  • Éducateur pour Jeunes Enfants
  • Psychomotricien
  • Direction Adjointe
  • Secrétaire

Création du site Internet : IMS ON LINE

Référencement : Lionel Robin

Rédaction web : CopyRedac