Changement d’adresse

Le SAMSAH de Chatenoy le Royal, le SAVS et AJ de Saint Rémy et le CHRS de l’Ecluse ont déménagé. Ils ont intégrés des locaux communs situé au centre ville de Chalon sur Saône.
Les locaux sont plus spacieux et plus accessibles par les transports en commun.

Ces nouveaux locaux sont situés 18 rue colonel Denfert 71100 Chalon sur Saône.

Les numéros de téléphones et adresses mails des différents services restent inchangés :
CHRS : 03.85.43.86.02 / chrs.lecluse@pep71.org
AJ-SAVS : 03 85 41 06 83 / savs-aj.chalon@pep71.org
SAMSAH : 03 85 43 78 61 / samsah@pep71.org

Plateforme de coordination et d’orientation

La PLATEFORME de COORDINATION et d’ORIENTATION des enfants présentant des signes d’alerte de troubles du neurodéveloppement (TND) est pilotée conjointement par l’Association des PEP71 et le Centre Hospitalier Spécialisé de Sevrey et elle est portée par les CAMSP de Saône et Loire.

Pour connaitre ses missions et son fonctionnement, cliquez ici.

Changement d’adresse

Le siège des PEP71 a emménagé dans des nouveaux locaux situés 18 rue colonel Denfert à Chalon sur Saône.

Le numéro de téléphone reste inchangé : 03.85.45.95.00 et le mail est siege@pep71.org

Signature d’une convention pour le SAPAD

La présidente de l’association des maires de Saône et Loire, Marie Claude JARROT, l’inspecteur d’académie, Fabien BEN, le président de l’union des maires des communes rurales de Saône et Loire, Jean François FARENC, et le président des PEP71, Marcel MASCIO, ont signé le 29 août la convention de gestion d’équipements numériques mobiles pédagogiques dédiés aux élèves malades ou hospitalisés (robot de téléprésence).
Elle concerne la mise à disposition du robot de téléprésence dans les écoles primaires du département, à destination des élèves accompagnés par le Service d’Assistante Pédagogique à Domicile. Robot financé par les PEP71.
L’Education Nationale assurera la formation et l’accompagnement des enseignants concernés. Les PEP71 mettent éventuellement à disposition un ordinateur auprès de l’élève. Les communes se chargent du transport et de la connexion internet du robot au sein de l’école.

Le SAPAD s’inscrit dans la complémentarité du service public et garantit le droit à l’éducation pour tous. Il est gratuit pour les familles, et contribue à maintenir la continuité des enseignements ainsi que le lien avec l’école dans le souci de préparer le retour de l’élève. Il est assuré par des enseignants, dans le cadre d’un projet d’aide pédagogique individualisé à domicile soumis au médecin de l’éducation nationale, validé par l’inspecteur de l’Éducation Nationale chargé de l’adaptation scolaire et mis en place avec l’accord des familles, animé par un coordonnateur enseignant garant de la confidentialité.
Plus de 180 dossiers ont été instruits par le SAPAD, environ 140 projets ont été mis en place, dont 20% en école primaire, lors de la dernière année scolaire.