Tous les articles par Gestion PEP71

Signature d’une convention pour le SAPAD

La présidente de l’association des maires de Saône et Loire, Marie Claude JARROT, l’inspecteur d’académie, Fabien BEN, le président de l’union des maires des communes rurales de Saône et Loire, Jean François FARENC, et le président des PEP71, Marcel MASCIO, ont signé le 29 août la convention de gestion d’équipements numériques mobiles pédagogiques dédiés aux élèves malades ou hospitalisés (robot de téléprésence).
Elle concerne la mise à disposition du robot de téléprésence dans les écoles primaires du département, à destination des élèves accompagnés par le Service d’Assistante Pédagogique à Domicile. Robot financé par les PEP71.
L’Education Nationale assurera la formation et l’accompagnement des enseignants concernés. Les PEP71 mettent éventuellement à disposition un ordinateur auprès de l’élève. Les communes se chargent du transport et de la connexion internet du robot au sein de l’école.

Le SAPAD s’inscrit dans la complémentarité du service public et garantit le droit à l’éducation pour tous. Il est gratuit pour les familles, et contribue à maintenir la continuité des enseignements ainsi que le lien avec l’école dans le souci de préparer le retour de l’élève. Il est assuré par des enseignants, dans le cadre d’un projet d’aide pédagogique individualisé à domicile soumis au médecin de l’éducation nationale, validé par l’inspecteur de l’Éducation Nationale chargé de l’adaptation scolaire et mis en place avec l’accord des familles, animé par un coordonnateur enseignant garant de la confidentialité.
Plus de 180 dossiers ont été instruits par le SAPAD, environ 140 projets ont été mis en place, dont 20% en école primaire, lors de la dernière année scolaire.

Index égalité professionnelle

Calcul de l’index d’égalité professionnelle femmes-hommes réalisé le 29 juillet 2019.

Résultat : 94 points sur 100

Un nouveau public aux ACT : les sortants de prison

Les Appartements de Coordination Thérapeutique (ACT) dédiés aux personnes atteintes de pathologies chroniques (cancer, hépatites, HIV, maladies cardio-vasculaires, insuffisance rénale, respiratoire…) s’ouvrent sur un nouveau public, les personnes sortant de prison.

Les sortants de prison sont confrontés à une série d’obstacles et de difficultés qui compromettent leurs chances de réinsertion : isolement social et familial, difficultés d’accès à un logement (14% ne disposent pas d’une solution d’hébergement), casse-tête administratif pour régler leur situation, endettement (amendes pénales, dommages et intérêts), éloignement du marché de l’emploi aggravé par un vide dans le CV, casier judiciaire chargé, etc.

Lorsque les conditions sociales ne sont pas réunies, l’accès et le maintien des soins est compromis et peut aboutir à une dégradation rapide de l’état de santé.

Face à ces constats, plusieurs dispositions législatives ou règlements se sont attachées à lever les freins rencontrés. Le plan d’actions stratégiques 2010-2014 « Politiques de santé pour les personnes placées sous main de justice » a permis de créer 88 places spécifiques au plan national pour de personnes sortant de prison ou placées sous main de justice.

L’Agence Régionale de Santé de Bourgogne Franche-Comté (ARS BFC) a octroyé fin 2018 une place aux ACT des PEP71. Dès janvier 2019, un nouveau partenariat a été institué avec le Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation (SPIP) de Chalon sur Saône, l’Unité Sanitaire du Centre Pénitentiaire (USCP) de Varennes Legrand pour recenser les besoins, mettre en place les relais et les objectifs de réinsertion.

Mr T, 29 ans, accueilli depuis le 01/04 dans le T2 de Chalon sur Saône est accompagné par l’équipe pluridisciplinaire des ACT composée du médecin coordonnateur, de l’infirmière coordinatrice des soins, de l’aide-soignante, de l’aide médico-psychologique et de l’assistante sociale.

Les principaux objectifs du contrat de séjour sont de le soutenir pour stabiliser sa santé, l’amener à être autonome dans la prise en compte de son traitement et de ses soins, favoriser son insertion sociale et professionnelle, construire avec lui un projet de relogement.

Dans les 15 places attribuées à la région, l’ARS souhaite poursuivre le déploiement des places sortants de prison.  Les ACT PEP71 se sont positionnés pour 4 places. Réponse attendue en septembre 2019.

Pour une société encore plus solidaire et inclusive, REJOIGNEZ-NOUS !

Madame, Monsieur,

 

Les PEP71 agissent pour une société inclusive et solidaire, tout particulièrement pour les personnes victimes de la précarité, de la pauvreté ou de l’exclusion sociale.

Notre association gère des dispositifs œuvrant en faveur des personnes en situation de handicap et dans le champ de l’aide sociale à l’enfance, à la parentalité, à l’accompagnement ainsi qu’à l’insertion sociale et professionnelle.

Les besoins de ces dispositifs sont couverts par des financements publics.
Ce n’est donc pas pour ces établissements et services que nous vous sollicitons.

 Les PEP71, c’est aussi le SAPAD (Service d’Assistance Pédagogique à Domicile), c’est aussi la Caisse de Solidarité, qui interviennent pour :

  • rembourser les déplacements des enseignants qui se rendent dans le cadre du SAPAD au domicile des enfants malades ou accidentés afin qu’ils poursuivent leurs études et gardent le lien avec l’école ;
  • contribuer dans le cadre de la Caisse de Solidarité au règlement des impayés de cantine, à l’achat de vêtements ou de fournitures scolaires pour les familles victimes d’accident de la vie, surendettement, chômage… ;
  • aider des enfants à partir pour la 1ère fois en vacances.

Ce sont plus de 25 000 € que nous redistribuons ainsi chaque année
grâce aux adhésions, cotisations, dons et subventions.

 

Au-delà de la mission d’intérêt général et d’utilité sociale qui nous est déjà dévolue, c’est à la reconnaissance d’utilité publique que nous aspirons aujourd’hui afin de peser davantage dans les débats de société.

Pour cela notre association a besoin d’augmenter significativement le nombre de ses adhérents pour renforcer son action dans le département et étendre son rayonnement sur le territoire.

Pour une société encore plus solidaire et inclusive, REJOIGNEZ NOUS !

 

Marcel MASCIO, Président des PEP71

Changement d’adresse

Le SAMSAH des PEP 71, antenne de Mâcon, déménage.

Retrouvez-nous au « Centre d’affaires les Cèdres », 71 rue Jean MACE, 4ème étage à compter du 1er juillet 2019


Le numéro de téléphone et l’adresse mail restent les mêmes :
03.85.43.78.61 / samsah@pep71.org